Accueil > causeries du moment > De l’identité et du meneur…

De l’identité et du meneur…

C’est un élément à la fois sensible et fondamental qui semble revenir sur le devant de la scène. On cherche toujours à savoir qui l’on est, d’où l’on vient, avant de savoir où l’on va.

Les actuelles crises économiques (celle de 2008 et la suivante, probablement mars-avril 2013) ont généré un manque de confiance envers les dirigeants et les structures institutionnelles. On se raccroche à ce qui rassure, le jubilé de la Reine Elisabeth II a mis en valeur ce aspect souvent négligé. Dans un pays en perte de repères, où la vie devient de plus en plus difficile au quotidien, où les élites politiques ne séduisent plus les électeurs, on se rapproche de toute ce qui rassure : une souveraine en poste depuis 60 ans, qui a traversé toutes les crises de la seconde moitié du 20e siècle sans faiblir, ayant à cœur de défendre les intérêts du royaume et de ses sujets Une souveraine qui joue encore un rôle d’une importance capitale dans les affaires de l’Etat, est naturellement une personne qui se situe au-dessus des partis, au-dessus de la mêlée, des querelles et des crises. C’est un être providentiel qui cristallise autour de sa personne toute les attentes, tous les espoirs d’un avenir meilleur.

Il existe peu de personnalités politiques (y compris de chefs d’Etat) qui rassemblent autant de personnes, qui incarnent autant la stabilité et l’espoir d’une solution à tous les problèmes du moment. Nous avons connu il y a 4 ans une véritable « obamania », le mythe du héro américain qui peut surmonter tous les obstacles qui se dressent face à lui, à l’image des pionniers qui ont défriché les terres vierges et ont fondé les Etats qui se sont unis par la suite.

Ceci n’a duré que le temps de l’élection et le début du mandat, par la suite, on a réalisé que le héro du moment n’était d’un homme avec une charge immense qui pesait sur ses épaules…

Il n’a pas eu 60 ans pour devenir un socle solide, un rempart ou un point d’ancrage pour plusieurs générations d’électeurs. L’homme providentiel reste un mythe, que ce soit Obama aux Etats-Unis, Napoléon ou de Gaulle en France, Lénine ou Poutine en Russie, Havel en République Tchèque, Gandhi en Inde, Walesa en Pologne, Ioutchenko en Ukraine, Mao en Chine, L’empereur Akihito au Japon, la liste peut être encore longue…

Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une personne qui incarne l’espoir face à une situation délicate, un guide,  qui est censé conduire la population d’un pays vers un avenir meilleur. Dans ce cas, il incarne aussi une partie de l’identité de ce pays, et de la population. La crise économique que nous connaissons aujourd’hui remet en question des certitudes, des principes que l’on croyait alors éternels stables, certains comme les lois de la physique ou de la chimie. Il s’en est rien, et cette instabilité se traduit par une errance morale, qui pousse la population à se rassembler autour de tout ce qui peut la rassurer, la séduire.

Il peut s’agir d’une idée, d’un concept politique, philosophique, scientifique ou religieux, mais il sera toujours incarné par une personne, un individu qui joue le rôle de catalyseur. En un mot d’un chef. Cette vision des choses ne cadre pas tout à fait avec notre conception de la liberté, car si nous recherchons un meneur, nous appréhendons l’excès de pouvoir. On souhaite un chef mais on redoute qu’il devienne un dictateur. On accorde facilement notre confiance mais on voudrait des garanties…

Seulement, dans une telle situation, le service après-vente n’est pas inclus, on a les princes qu’on mérite, et il ne tient qu’à nous d’en changer. C’est une réalité à la fois terrible et implacable, on peut se choisir un meneur, mais dans ce cas, on lui laisse le soin de décider pour nous : on le laisse exercer le pouvoir à défaut de l’exercer nous-mêmes…

Publicités
Catégories :causeries du moment
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :