Accueil > causeries du moment > De la dérive de l’Euro…

De la dérive de l’Euro…

L’Euro s’est imposé comme une monnaie commune aux pays européens, avec pour but avoué de concurrencer le dollar. Du même coup, cette monnaie devait permettre une union économique de la zone euro, une cohérence des économies des Etats membres. Force est de constater que ce ambitieux objectif a été atteint. Cependant les habitants de la zone euro y ont considérablement perdu en pouvoir d’achat et en qualité de vie. Les économiques des pays les plus fragiles s’y ont pas résisté comme la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie…

D’autres, plus solides, subissent les effets conjoints de la crise (celle de 2008 et la prochaine probablement vers avril-mai 2013), de la fragilité des plus faibles, et des effets indésirables de l’Euro. L’un de ces effets est une cohésion des économies, des prix à la hausse. Avant 1999, il existait de réelles différences prix d’un pays à l’autre, désormais, les prix sont sensiblement identiques. Un même article aura la même étiquette à Porto, Prague ou Barcelone. Cependant, les salaires, eux, connaissent un réelle disparité, le pouvoir d’achat qui va avec également…

La France qui compte parmi les pays riches de la zone euro, l’un des moteurs de l’Europe, connaît une économie de crise avec un fort développement des magasins discount, des remisses, des rabais en tout genre, tout au long de l’année. En somme, une économie de crise qui s’adapte à une baisse importante du pouvoir d’achat. Cette nouvelle offre se complète par une réelle explosion du commerce en ligne. Au point que celui-ci en vient à concurrencer fortement le commerce classique. Les artisans et petits commerçant ne s’y trompent pas et sont de plus en plus nombreux à compléter leur offre par un site web, quand ils ne décident pas d’abandonner leur commerce (ses charges et ses taxes) pour se consacrer uniquement sur leur site de vente en ligne avec frais d’envoi négociés ou offerts au-delà d’une certaine somme.

L’euro est clairement responsable de la crise que nous connaissons actuellement, (et des prochaines) qu’il soit attaqué par de devises concurrentes ne fait plus de doute (mais il fallait bien s’y attendre un jour ou l’autre), le plus important est qu’il n’a pas su anticiper cette situation, qu’il n’a pas su se prémunir contre ces attaques plus que prévisibles. En outre, il s’est imposé par la force aux citoyens et aux consommateurs. Ceux-ci ont pris désormais l’habitude du commerce dématérialisé ils vont même plus loin quant au textile : on essaye en magasin et faute de prix abordable, on commande en ligne (maintenant que tout le textile est standardisé !), au grand dam des commerçants.

Peut-être qu’un jour un petit malin proposera un magasin d’essayage, avec des rangées de cabines, faisant face à des rangées de bornes de connexions pour passer sa commande en ligne et réduire ainsi les frais de stockage. Un telle solution permettrait de jouer sur deux plans : maintenir l’accueil de la clientèle qui reste attachée au service, cette prestation, et la vente ne ligne avec son cortège de prix bas, de réductions, de points fidélité, de publicité en ligne et dans le magasin (publicité étant une source de revenus non négligeable).

Une telle solution serait particulièrement séduisante pour les pays à faible pouvoir d’achat, et n’exclue en rien les autres, c’est-à-dire les pays disposant d’un pouvoir d’achat plus fort, la pression économique, la crise et la volonté d’aller toujours vers des offres meilleurs marché  étant partout, quelque soit l’économie du pays dans lequel on se trouve…

Publicités
Catégories :causeries du moment
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :