Accueil > Ukraine-Russie > Ukraine… une voix dissonante…

Ukraine… une voix dissonante…

L’actuelle « révolution de Kiev » a de airs de « révolution orange », il faut être cependant plus nuancé et élargir l’analyse de cet événement par une vision quelque peu différente…

Source : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/255507553/

L’Ukraine ou la grande œuvre au noir des décideurs occidentaux

L’Ukraine ou la grande œuvre au noir des décideurs occidentaux

Télécharger le fichier audio

Richard Labévière, qui a fait ses premières armes au service de la France à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), rédacteur en chef de la page cors@ir consacrée à la Défense, nous a livré ses impressions des événements ukrainiens, enjeu des technocrates bruxellois et de Washington.

La Voix de la Russie. Que pensez-vous de l’Ukraine et du rôle joué par l’Occident dans cette affaire ?

Richard Labévière. « La première remarque déjà : on a l’impression d’assister à un film ! C’est du déjà vu avec les fameuses révolutions de couleur en Géorgie et ailleurs… Les révolutions de couleur – et chacun le sait ! – ont été puissamment financées par George Soros, par les ONG qui, à son tour, ont été abreuvées par la Fondation Ford et d’autres bailleurs de fonds occidentaux ou plus précisément, américains.

Il s’agit de la poursuite d’un processus amorcé depuis la fin de la Guerre Froide et depuis la chute du mur de Berlin, et qui cherche à diminuer, à contester et à amoindrir l’influence de la Fédération de Russie. Ils considèrent que Moscou c’est toujours l’Union Soviétique et que Vladimir Poutine c’est toujours Lénine. Je dirais qu’il y a une vieille perception de la Guerre Froide par Washington et l’OTAN. C’est également comme ça que cela se reflète dans l’esprit des pays européens qui continuent à reproduire cette image et à considérer la Russie comme un ennemi.

Secundo, pour ce faire, les pays anglo-saxons n’ont cessé de générer ces révolutions de couleur. Plus précisément, ma deuxième remarque est la suivante : il est étonnant de voir aujourd’hui – chose assez significative ! – que la porte-parole du gouvernement américain déclare qu’il a été alloué plusieurs centaines de milliers de dollars à l’Ukraine pour sa « modernisation » et « un ensemble de mesures qui permettraient d’accélérer son chemin vers l’intégration européenne. A ne parler que de la position de M. Barroso, ce cheval de Troie des Américains à Bruxelles… Et tout cela s’opère avec l’appui des fonds privés, à l’instar de George Soros, un spécialiste des ONG au service de la géopolitique américaine et occidentale.

Autre remarque. Pourquoi connaît-on l’Ukraine et la région ? Parce qu’en fait, l’Ukraine est ce qu’on appelle « la première Russie » : beaucoup d’élites russes aujourd’hui – politiques, économiques et culturelles – tirent leurs origines de l’Ukraine. On sait pertinemment que sur le plan économique les relations entre la Russie et l’Ukraine sont extrêmement importantes, surtout dans le domaine de l’emploi. Par conséquent, on ne peut que comprendre les interrogations de Moscou sur le rôle à jouer par Moscou dans le processus actuel. Il est également étonnant de voir Madame Ashton et d’autres politiques européens de donner des leçons de démocratie aux Ukrainiens. Et on comprend que pour la Russie c’est tout à fait insupportable. Lorsque je parlais avec mes amis européens, je leur disais : « Imaginez que les amis de Poutine ou d’autres responsables russes ou les responsables d’autres pays de l’Europe Centrale, aient fait des commentaires sur la Manifestation du mariage pour tous en France ou sur les manifestations à propos des écotaxes ou fermeture d’entreprises en Europe ! On trouverait cela insupportable !

Un dernier point : je dirais à nos amis ukrainiens et russes que pour nous, Français, l’UE aujourd’hui, ce n’est certainement pas la liberté et le progrès économique. Elle incarne plutôt la dérégulation et la privatisation ! C’est la casse du secteur industriel et de la branche agroalimentaire. On voit bien que ce processus est financé par les fondations américaines et autres. On perçoit également que la finalité est de réduire l’influence géopolitique de la Russie. »

 

Commentaire de l’Auteur. Richard Labévière ne mâche pas ses mots. Il a raison de dire qu’après avoir réussi à en découdre avec la France gaulliste qui essaie désespérément de renaître de ses cendres, l’Amérique est en train de s’attaquer à ce que les stratèges appellent le sanctuaire national russe ! C’est un peu comme si les fusiliers marinsrusses débarquaient en Floride pour lancer la grande révolte des Sudistes contre Washington ! Malheureusement, force m’est de constater que cette rude manœuvre réduit à néant deux décennies d’efforts des politiques européens qui cherchaient à rapprocher la Russie de l’Europe. Les Russes, ensemble avec une grande partie de la population ukrainienne, vivent ce comportement occidental comme une tentative de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays comme c’était déjà le cas récemment en Yougoslavie, en Libye, en Syrie, en Irak, au Liban, en Palestine, en Egypte, au Maroc et ailleurs. Nombreux sont ceux qui se souviennent de la Seconde Guerre mondiale et qui disent que la bête occidentale sort de son antre pour semer la discorde et la terreur dans les pays adjacents. En même temps, les manuels d’histoire sont là pour nous rappeler l’Entente cordiale des pays occidentaux en 1917 qui a accaparé une grande partie de l’Ukraine, le Caucase et pour les Américains – la région du Nord et de l’Extrême-Orient, ensemble avec les Japonais. C’est du vécu qui est resté dans le subconscient collectif slave. Le jour d’aujourd’hui ne fait que corser la facture expansionniste d’une Europe Occidentale hyper pernicieuse et agressive. T

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Publicités
Catégories :Ukraine-Russie
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :