Accueil > Ukraine-Russie > Vers une nouvelle guerre froide entre Moscou et Wshington ?

Vers une nouvelle guerre froide entre Moscou et Wshington ?

Source : http://french.ruvr.ru/2014_10_17/Le-Pentagone-et-le-seuil-de-l-OTAN-8948

Le Pentagone et le seuil de l’OTAN

Par La Voix de la Russie | Le Pentagone essaie de se justifier. Il n’y avait pas, comme on prétend, de menaces dans les propos du ministre américain de la défense concernant la Russie. Comment interpréter la déclaration de Chuck Hagel ayant dit que les forces armées des Etats-Unis « seront contraints d’avoir affaire à la Russie révisionniste » ? Moscou conclut que le Pentagone essaie des scénarios d’opérations aux frontières russes.Le chef du Pentagone a déclaré à la réunion annuelle de l’Association de l’armée des Etats-Unis : les exigences aux militaires seront durcies.

Nos soldats sont stationnés actuellement en Pologne et dans les pays Baltes où ils renforcent et soutiennent nos alliés au sein de l’OTAN face à l’agression russe. On aura de plus en plus besoin de l’armée. Toutes sortes de menaces émanant des terroristes et des mutins subsisteront pendant longtemps. Or, il est nécessaire de réagir à la Russie révisionniste dont l’armée moderne et apte au combat est déjà au seuil de l’OTAN.

De telles déclarations étaient faites par le passé également : au niveau plus élevé. Le président des Etats-Unis Obama a qualifié, prenant la parole à l’ONU, la Russie de deuxième menace sérieuse au monde : après la fièvre Ebola et avant le terrorisme. Le premier ministre russe Dmitri Medvedev s’est même montré préoccupé par la santé des politiciens américains.

C’est une aberration dans les cerveaux et l’on ne saurait que le regretter. De quel redémarrage s’agit-il ? Il faut reprendre la position normale, même s’il est nécessaire de partir de zéro avant de réfléchir comment nous développerons nos relations à l’avenir. Nous ne fermons les portes devant personne. Nous voulons nous entretenir amicalement et d’une manière absolument constructive avec tous les peuples civilisés.

En ce qui concerne la déclaration de Hagel, tout le monde est étonné de ses propos : « la Russie au seuil de l’OTAN ». L’alliance a violé ces vingt dernières années toutes les ententes avec la Russie et espère sans doute mettre un point dans cette confrontation, estime le politologue russe Alexei Fenenko.

C’est l’appel à réviser l’Acte fondateur Russie-OTAN. Nous avons passé une grande transaction avec l’OTAN : l’alliance ne doit pas stationner les forces sérieuses sur le territoire des nouveaux membres de l’alliance dans la Baltique et la région de la mer Noire. Or, les Américains prétendent depuis le sommet au Pays de Galles qu’il faut y déployer l’infrastructure militaire américaine. Je pense qu’ils le feront prochainement.

Le ministère russe de la défense interprète à peu près de la même manière les propos de Hagel. Selon le secrétaire de presse du président Vladimir Poutine Dmitri Peskov, Moscou regrette les déclarations à tel point émotionnées et non professionnelles de Washington. Elles ne reflètent d’aucune façon la réalité, affirme le Kremlin.

Publicités
Catégories :Ukraine-Russie
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :