Accueil > Ukraine-Russie > Russie, entre récession et matelas doré ?

Russie, entre récession et matelas doré ?

Source : http://www.leparisien.fr/international/conflit-en-ukraine-la-russie-va-perdre-32-millards-d-euros-suite-aux-sanctions-24-11-2014-4318407.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.google.fr%2Furl%3Fsa%3Dt%24rct%3Dj%24q%3D%24esrc%3Ds%24frm%3D1%24source%3Dnewssearch%24cd%3D3%24ved%3D0CCYQqQIoADAC%24url%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.leparisien.fr%252Finternational%252Fconflit-en-ukraine-la-russie-va-perdre-32-millards-d-euros-suite-aux-sanctions-24-11-2014-4318407.php%24ei%3Dt0Z0VIeVFIjjaq-ggvgL%24usg%3DAFQjCNH3vUEZ70shNrqOKiTDa2J3LS2UPA%24bvm%3Dbv.80185997%2Cd.d2s

Conflit en Ukraine : la Russie va perdre 32 millards d’euros suite aux sanctions

 Publié le 24.11.2014, 11h35 | Mise à jour : 12h01

La ukrainienne va avoir des conséquences non négligeables sur l’économie russe. A cause des sanctions occidentales prisent en représailles pour son attitude depuis le , la Russie devrait perdre 32 milliards d’euros par an, a reconnu Anton Silouanov, le ministre russe des Finances.  Cette somme va venir amplifier les réelles difficultés d’une économie au bord de la .

Au-delà des sanctions, le bras de fer avec les Occidentaux a contribué à une chute de sa monnaie : le rouble a perdu près du tiers de sa valeur face à l’euro. En outre, la Russie a subi des fuites massives de capitaux, estimées par la Banque centrale à 103 milliards d’euros cette année.

Problème : la moitié des rentrées budgétaires du pays dépendent du pétrole. Or, la chute des prix, avec un baril sous la barre des 80 dollars depuis quatre ans, devrait priver le pays de 80 milliards d’euros.

Récemment, la Douma, la chambre basse du Parlement russe, a voté un budget déficitaire de 0,6% de 2015 à 2017, alors que la croissance a ralenti à 0,7% en rythme annuel au troisième trimestre, contre 0,8% au deuxième. Selon les prévisions, la Russie pourrait plonger en récession dès l’an prochain, avec une croissance nulle. Dans le même temps, le pays se retrouve face à une inflation galopante de 8% qui n’est évidemment pas compensée par des augmentations de salaire.

En conséquence, les autorités russes ont reconnu qu’elles allaient devoir puiser dans leurs réserves ou faire des économies sur certaines dépenses. Reste à Savoir si Vladimir Poutine va accepter rogner sur le budget de la Défense, qui devait augmenter de 33% pour moderniser les armées… Pas sûr, car la Russie dispose de la troisième réserve de change de la planète, avec un pactole de 368 milliards d’euros.

LeParisien.fr

Publicités
Catégories :Ukraine-Russie
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :