Accueil > Ukraine-Russie > Russie, la guerre des étoiles relancée ?

Russie, la guerre des étoiles relancée ?

Source : http://french.ruvr.ru/2011/10/05/58186552/

Restructuration de la défense aérospatiale russe

Les troupes de la Défense aérospatiale russe (VKO) célèbrent pour la 10e fois, et peut- être la dernière, leur fête professionnelle sous sa forme actuelle.

Les troupes de la Défense aérospatiale russe (VKO) célèbrent pour la 10e fois, et peut- être la dernière, leur fête professionnelle sous sa forme actuelle. Les réformes de l’armée pourraient conduire à la création en Russie d’un autre type d’armes qui comprendra les forces spatiales.

Sur terre, dans l’atmosphère, partout

Les troupes spatiales feront très prochainement l’objet d’une restructuration importante. Selon la décision du président russe Dmitri Medvedev, un commandement stratégique unifié des troupes de défense aérospatiale (VKO) sera créé en Russie d’ici le 1er décembre 2011.

Les troupes de la VKO comprendront, hormis les troupes spatiales, une série d’autres forces et moyens, qu’on déplace constamment depuis dix ans. En raison de l’exclusivité et de l’ampleur des missions qui leur incombent, l’Etat n’avait pas suffisamment de temps et de possibilités pour fixer un cadre général de travail.

Les unités de la défense antiaérienne de l’armée de l’air (officiellement appelées des brigades de la VKO) seront directement subordonnées au commandement des Troupes de la défense aérospatiale. Le commandement stratégique unifié de la défense aérospatiale, anciennement commandement des forces aériennes spéciales, en fera également partie. Autrement dit, un système unifié de défense antiaérienne et antimissile de Moscou sera créé.

Le commandement des Troupes de la défense aérospatiale gérera également le système d’alerte antimissile précoce (SPRN) et le système de surveillance de l’espace (SKKP).

Au final, un instrument de combat impressionnant, capable d’opérer aussi bien dans l’atmosphère qu’au-delà, devrait être créé.

Le système de défense échelonné réunira sous un commandement commun les outils d’informations (les radars et les systèmes optiques) et de combat – tout le spectre des missiles sol-air pour traiter les cibles aérodynamiques (des plus petites aux plus lourdes à longue portée), ainsi que les antimissile atmosphériques et transatmosphériques.

Un commandement unifié dispersé

Initialement, il était prévu de réunir tous les moyens de la VKO sur la base des troupes spatiales. Ensuite, la situation a quelque peu changé: les moyens demeurent dans leurs unités respectives, cependant, ils seront subordonnés à un centre commun.

Et le Commandement stratégique unifié de la VKO a été choisi en tant que centre. Selon le commandant des troupes spatiales, Oleg Ostapenko, « un commandement spatial » à part y sera créé. Ce qui diffère des déclarations de début 2011, affirmant que les troupes de la VKO seraient créées sur la base des troupes spatiales.

Pour l’instant, il est difficile d’évaluer les perspectives qui s’ouvrent suite aux changements récents. En principe, le commandement de la région de Moscou de la VKO est la seule, parmi les futures petites briques qui formeront les troupes de la VKO, structure militaire du pays qui a une expérience de nombreuses années de maniement des divers instruments d’information et de combat, et qui sont en état d’alerte permanente. Il comprend le système de défense antimissile A-135, les unités sol-air, les régiments de chasseurs intercepteurs, une panoplie de radars de divers profil et des centres communs de commandement.

Remettre l’espace militaire à sa place

Ainsi, il semblerait que les troupes de la VKO soient formées sur la base de commandement de la région de Moscou de la défense antiarienne et antimissile. Cependant, les troupes spatiales accomplissent également plusieurs missions importantes qui ne concernent pas directement la défense aérospatiale. Après tout, elles ont été créées en 2001 selon le principe de la macédoine, en mélangeant l’espace militaire avec un système de défense spatiale antimissile et un système d’alerte antimissile.

En 1992, le pays avait déjà formé des forces spatiales militaires en retirant du sein des Troupes de missiles stratégiques (RVSN) tous les centres et les unités chargés des lancements spatiaux militaires. Cependant, en décembre 1997, le nouveau ministre de la Défense, Igor Sergueïev, a réintégré les forces spatiales militaires dans les RVSN.

En 2001, les RVSN ont été une nouvelle fois privées de l’espace militaire, qui a servi de base pour former les Troupes spatiales. Elles ont également inclus les SPRN, les SKKP et la défense antimissile, qui doivent être désormais subordonnés au Commandement unifié des troupes de la VKO.

Le temps nous dira si ce jeu de pingpong avec l’espace militaire a été utile. Pour l’instant, une chose est claire: lors de la formation des troupes de la VKO une attention particulière devra être accordée à l’infrastructure militaire des lancements spatiaux et aux centres d’essai.

Ces choses ne concernent pas directement la défense antiaérienne et antimissile, cependant leur fonctionnement revêt une importance vitale pour toutes les forces armées du pays, et pas seulement pour les troupes de la VKO et des RVSN. L’un des objectifs des réformes des troupes spatiales consiste justement à éviter une éventuelle atteinte aux intérêts de l’espace militaire en raison des changements permanents de subordination.

Quand célébrera-t-on la Journée des troupes de la défense aérospatiale

Il reste également la question de savoir quand sera célébrée la Journée de la défense aérospatiale.

Les troupes de défense antiaérienne célèbrent leur fête professionnelle début avril, et les forces de défense spatiale antimissile le 30 mars. Les deux dates coïncident avec l’adoption des décrets gouvernementaux dans le domaine de la défense antiaérienne et antimissile.

La Journée des troupes spatiales, sur la base desquelles sera déployée la défense aérospatiale, est célébrée le 4 octobre depuis 2002, jour anniversaire du lancement du premier satellite artificiel de la Terre, un grand symbole compris aussi bien en Russie qu’à l’étranger.

La question du choix de la date qui sera finalement arrêtée pour les troupes de la VKO pose problème. La solution la plus simple voudrait que ce soit le 1er décembre ou une autre date associée à l’adoption d’un document officiel.

On pourrait également porter l’attention sur le 4 mars. Le 4 mars 1961, au-dessus du polygone kazakh Sary-Chagan a été réalisée la première interception réussie d’une ogive d’un missile balistique. Cette date serait symbolique et logique pour les futures troupes de la défense aérospatiale.

Publicités
Catégories :Ukraine-Russie
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :